L’activité physique au travail pour réduire la pression

Réduire la pression

L’activité physique au travail pour réduire la pression

La pratique d’une activité physique en entreprise favorise la diminution des chiffres de tension artérielle. Oui, le sport permet de réduire la pression. Il y a néanmoins, une condition quant à la pratique sportive. En effet, il est nécessaire que les sportifs pratiquent une activité soit d’une durée longue et régulière soit d’intensité modérée.

Certaines personnes pensent à tort que le sport est à exclure de leurs habitudes. L’exercice physique s’accompagne d’une élévation de la pression artérielle. Par rapport à ce phénomène, elles ont peur de bouger et de provoquer une augmentation de la pression artérielle pendant l’effort.

À savoir que la pression artérielle est un paramètre que les médecins surveillent régulièrement chez leurs patients. Elle se caractérise par une valeur au repos, minimale (diastolique de 90), soit 14/9 et maximale (systolique de 140).

Réduire la pression avec l’activité physique

Le sport fait partie prenante de la prise en charge d’une hypertension artérielle. Bien évidemment, il est question d’une activité physique adaptée. On peut également parler de sport sur ordonnance. En cas de besoin, le sport est associé à un traitement ainsi qu’à des recommandations hygiéno-diététiques. De même, lors du processus d’activité physique, le sportif doit arrêter la consommation de tabac et d’alcool.

L’absence d’activité physique chez les personnes sédentaires est un facteur de risque important cardiovasculaire et d’autant plus chez les personnes hypertendues. D’où le fait qu’il faille suivre des entraînements sportifs réguliers avec un coach sportif expérimenté et qualifié.

D’ailleurs, on peut observer des résultats significatifs après 3 semaines de pratique sportive. Néanmoins, il faut maintenir les efforts, car le résultat se fait ressentir après 6 mois.

Réduire la pression

Quel type de sport ?

Pour commencer, il vaut mieux privilégier une activité physique de faible intensité et de longue durée. En effet, cette pratique permet de réguler la tension artérielle contrairement à une activité courte et intense.

D’ailleurs, le programme sportif doit être adapté aux capacités physiques et à l’état de santé. De ce fait, le programme sportif doit être progressif et il doit prendre en compte les contraintes, le poids, l’essoufflement, etc.

Avant d’envisager une inscription à un coaching sportif adapté, il est nécessaire de consulter son médecin traitant. C’est le meilleur professionnel placé pour délivrer un certificat dans le cadre du sport sur ordonnance. Les exercices peuvent être pratiqués trois fois par semaine pour instaurer une pratique régulière. Il faut bien évidemment alterner entre jour de repos et entraînements.

À l’issue d’un mois de reprise d’activité sportive, il faut se rapprocher de son médecin. Ce dernier doit réévaluer l’état de santé pour déceler s’il y a des signes de fatigabilité. La tension artérielle doit être contrôlée et stabilisée sous traitement. Elle ne doit pas être supérieure à 180/105.

Outre la pratique d’une activité sportive, il faut aussi réaliser une activité au quotidien à travers des gestes et des mouvements. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *