Prévenir les TMS au travail

Prévenir les TMS au travail

Prévenir les TMS au travail

Il existe des situations professionnelles qui exposent les salariés aux TMS. Par TMS, nous faisons allusion aux troubles musculo-squelettiques. Ce sont des risques professionnels qui créent une gêne au quotidien. Ils se caractérisent dans certains cas par des douleurs musculaires qui nuisent à l’efficacité du salarié. Il n’est donc pas surprenant que le droit du travail ait instauré des règles pour éviter et limiter ces risques pour les travailleurs. Prévenir les TMS au travail devient donc un enjeu important pour les employeurs. Intégrer dans la stratégie QVCT, cette prévention englobe des actions à mettre en place pour que les salariés puissent mieux comprendre les dangers.

Qu’est-ce que les troubles musculo-squelettiques ?

Pour trouver des solutions contre un TMS, il faut connaître ses spécificités. De ce fait, il est nécessaire de savoir de prime abord, ce que sont que les troubles musculo-squelettiques. Comme indiqué précédemment, ce sont des risques encourus par les travailleurs sur le lieu de travail.

Ces risques résultent de situations propres à chaque poste de travail et ils sont présents majoritairement pour les personnes qui réalisent des gestes répétitifs. D’ailleurs, les douleurs ressenties surviennent généralement au niveau des articulations ou au niveau du dos.

Quels sont les TMS les plus fréquents en France ?

  • Le syndrome du canal carpien représente environ 37% des TMS professionnels
  • Les douleurs au niveau de l’épaule représentent 31% des TMS professionnels
  • Les douleurs au niveau du coude représentent environ 22% des TMS professionnels
  • Les lombalgies représentent environ 7% des TMS professionnels
  • TMS du genou, du pied et de la cheville représentent environ 2%.

Avec ces statistiques, vous vous rendez compte qu’il existe plusieurs types de TMS. C’est donc pour cela, qu’il est nécessaire d’identifier les TMS liés à chaque activité professionnelle au sein de votre entreprise. Ainsi, vous pourrez savoir quels sont les risques réels encourus pour vos collaborateurs. Cette démarche vous permet aussi d’identifier les outils ou les moyens à utiliser pour améliorer la qualité de vie des travailleurs qui sont concernés.

Si vous ne savez pas comment identifier ces risques professionnels, le mieux serait de faire appel à un partenaire externe. Mais, vous pouvez déjà commencer par interroger vos salariés concernés afin de dégager des axes d’améliorations éventuelles.

Prévenir les TMS au travail Outre les formations sur les risques professionnels, prévoyez aussi des activités qui invitent à la détente de l’esprit et à l’apaisement. Cela aide à lutter contre le stress au travail qui est à l’origine de TMS.

Quelles sont les solutions pour prévenir les TMS au travail ?

Outre les solutions de nature matérielle, il est possible d’envisager la mise en place d’actions préventives. Parmi ces actions à organiser sur le lieu de travail, il y a les formations. Ce sont entre autres, des formations spécialisées dans la prévention des risques professionnels dont les troubles musculo-squelettiques.

Généralement, les formations ne sont pas longues, au contraire, elles sont courtes. Cela permet aux salariés de ne pas être noyés sous une tonne d’informations. Les conseils ainsi que les recommandations sont précis afin de faciliter la mise en exécution par le salarié. Ces derniers apprendront par exemple à choisir les meilleures postures pour effectuer leurs missions quotidiennes. De même, les formateurs forment aussi les collaborateurs sur les bons gestes à adopter pour éviter des blessures.

Enfin, le stress peut générer aussi l’apparition de TMS au travail, de ce fait, il faut aussi prévoir des activités relaxantes pour lutter contre ce fléau. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *