Les bonnes pratiques sanitaires du coach sportif en entreprise

bonnes pratiques sanitaires

Les bonnes pratiques sanitaires du coach sportif en entreprise

Depuis le début de la crise sanitaire, l’adoption de bonnes pratiques sanitaires est devenue la norme dans tous les secteurs d’activité. Et le domaine sportif ne déroge pas à la règle. C’est même une nécessité de sécurité de changer complètement les modes de fonctionnement lors des entraînements. Non seulement, ces bonnes pratiques en entreprise lors des séances, assurent la sécurité des salariés, mais aussi celle du coach.

L’enjeu principal était que la présence du coach en entreprise n’occasionne aucun risque. Zoom sur les mesures appliquées avant, pendant et après la séance. Un ensemble de bonnes pratiques qui rassurent les entreprises et leur personnel.

Les bonnes pratiques sanitaires avant la séance

Lorsqu’il est question de dispenser une séance de sport sur le lieu de travail, le coach sportif s’assure de l’état de santé des participants. En effet, il posera la question au client (entreprise) pour déceler si les participants présentent ou non des symptômes. Bien évidemment, les échanges à ce sujet restent bien confidentiels entre les deux parties. À l’issue des échanges, cela permet de savoir si l’animation sportive est confirmée ou infirmée.

Tous les coaches sportifs sont sensibilisés à cette démarche pour accroître le niveau de sécurité des participants. Avant la séance de sport, il conviendra de laver systématiquement ses mains avec un produit antiseptique prévu à cet effet par le client. A contrario, il sera possible également de frotter ses mains avec un gel hydro-alcoolique.

Comme vous le savez déjà, il faudra éviter les embrassades et éviter de se serrer les mains. La serviette est obligatoire afin de respecter les normes d’hygiène et pour éviter de propager éventuellement le virus. Le port du masque peut également être obligatoire pour protéger l’ensemble des participants lors de la séance d’entraînement.

bonnes pratiques sanitaires

Pendant et après la séance

Comme indiqué précédemment, le port du masque peut être obligatoire tout au long de la séance. Pour respecter les normes sanitaires, une distance de 1,5 voire 2 mètres devra être appliquée entre chaque participant. De ce fait, si l’espace n’est pas suffisamment grand, il faudra indiquer un nombre restreint pour chaque séance.

Nous recommandons aux clients de privilégier plutôt les séances dispensées en plein air afin de ne pas avoir un nombre limité de participants. Il vaut mieux éviter les salles closes afin de ne pas créer de frustrations au sein du personnel. Tous les matériels utilisés devront être désinfectés après chaque utilisation afin que ce dernier ne soit pas transporteur du virus.

Qu’est-ce qu’il en est des bonnes pratiques à appliquer après la séance de sport ?

En se référant aux indications précédentes, les matériels à la fin de la séance devront être désinfectés. Pas d’embrassades ni de serrages de mains à l’issue de la séance également. La phase d’étirement sera aussi soumise au respect des distances de deux mètres.

Enfin, la solution idéale serait d’opter pour des entraînements à réaliser en plein air comme le Boot Camp. En plus, ce dernier ne nécessite pas obligatoirement l’usage de matériels spécifiques pour s’entraîner. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *