Le sport pour préserver la santé mentale des collaborateurs

préserver la santé mentale des collaborateurs

Le sport pour préserver la santé mentale des collaborateurs

Dès le début des premières périodes de confinement, le sport est apparu comme la solution numéro 1. En effet, l’Organisation Mondiale de la Santé a émis des recommandations à tous les Français dont celle de maintenir une activité physique régulière par jour (30 minutes). En outre, vous l’avez certainement compris, le sport est un atout majeur pour garder la forme, réguler son poids, lutter contre la sédentarité et certaines maladies. Mais outre l’aspect physique, qu’en est-il du fait de préserver la santé mentale des collaborateurs ?

Le sport est certes, essentiel pour la santé physique des salariés, mais il l’est tout autant pour leur santé mentale. Et pour cause, pour éviter le burn-out, la dépression, l’anxiété, le stress et réduire les maladies au travail, il faut inclure une politique de bien-être au travail dans votre stratégie. Préserver le bien-être des salariés doit faire partie de vos priorités.

Pourquoi préserver la santé mentale des collaborateurs ?

Outre le fait, que préserver la santé des salariés relève d’une obligation légale, c’est une véritable nécessité pour l’employeur. En effet, être dans une démarche de bien-être au travail contribue à fidéliser les salariés. De même, cela permet également d’augmenter la productivité de ces derniers et la performance collective par la même occasion. Vous n’êtes pas sans savoir qu’un salarié heureux est un salarié plus productif ; d’où le fait que les ressources humaines se penchent sur des actions de prévention santé en France.

Hormis la productivité, une politique de bien-être au travail est aussi bénéfique dans le sens où elle permet de limiter et d’éviter les risques psychosociaux. Avec l’isolement social causé par la généralisation du télétravail, le stress a gagné du terrain. D’ailleurs, beaucoup de salariés souffrent de dépression et affirment être en détresse psychologique (soit 44 % selon le baromètre de l’impact de la crise sanitaire sur la santé des salariés).

Les cas de dépression deviennent donc monnaie courante dans le monde professionnel suite à la crise sanitaire. Il est donc important pour une entreprise de mettre en place un environnement de travail inspirant le bien-être. Pour ce faire, les ressources humaines doivent mettre en place des actions efficaces. Quelles sont-elles ?

préserver la santé mentale des collaborateurs

Le sport pour décompresser et évacuer les tensions

La question qui se pose, c’est comment prendre soin de la santé mentale des salariés après la crise sanitaire et le déconfinement ? Bouger est déjà la première chose bénéfique pour la santé mentale et physique des collaborateurs. Le sport est un allié de taille notamment dans cette situation anxiogène.

C’est un vecteur anti-stress, car lors de l’effort, les sportifs libèrent des endorphines, qui sont des hormones du bonheur. Ce phénomène naturel plonge les participants (sportifs) dans un état de bien-être général. Pour rappel, les endorphines procurent un effet de plaisir qui est semblable à celui de la morphine.

D’ailleurs, plus on pratique du sport régulièrement et plus on devient résistant au stress et on développe un mental d’acier pour ne pas basculer aussi facilement qu’avant dans l’anxiété.

Instaurez des séances de sport sur le lieu de travail animées par un coach sportif qualifié et expérimenté. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *