Les risques psychosociaux en entreprise

risques psychosociaux

Les risques psychosociaux en entreprise

Veiller à la santé des salariés est plus que jamais un enjeu important pour les employeurs. En effet, la pandémie a bouleversé complètement les modes d’organisation. De même, la crise sanitaire a engendré des effets néfastes sur le bien-être des collaborateurs. Il est donc nécessaire d’identifier les risques psychosociaux (RPS) pour éviter qu’ils ne mettent en danger tous les acteurs de l’entreprise.

Les RPS touchent d’ailleurs toutes les entreprises ainsi que tous les secteurs d’activité. Quelles en sont les causes ainsi que les conséquences sur le plan physique et mental ? Dans cet article, nous abordons le sujet des RPS dans son ensemble pour vous éclairer. De même, nous vous indiquons des solutions pour diminuer ces risques dans votre entreprise.

Les risques psychosociaux, de quoi parle-t-on ?

Commençons dans un premier temps par définir les RPS pour que vous puissiez mieux comprendre ce phénomène. Les RPS se définissent de la manière suivante : ce sont des risques qui agissent sur la santé mentale d’un collaborateur (dépression, anxiété, etc.) et sur la santé physique (maladies cardio-vasculaires, etc.).

Il n’y a pas uniquement une catégorie d’entreprises qui est touchée par ce phénomène. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la taille et le secteur d’activité ne déterminent pas si vos salariés encourent ces risques. Une entreprise de petite taille peut aussi comprendre des risques et s’ils ne sont pas maîtrisés, les salariés peuvent être en danger.

Généralement, ce phénomène survient en lien avec des conditions de travail inadaptés aux besoins des salariés.

Selon l’INRS, il existe un classement des RPS. On les distingue sous 3 catégories :

  • Le stress : il s’agit précisément d’un déséquilibre entre les ressources et les contraintes
  • Les violences externes : menaces, incivilités, insultes…
  • Les violences internes : tensions entre collègues, conflits, harcèlement moral ou sexuel

Des chiffres clés

Aujourd’hui, des chiffres permettent de mieux comprendre les effets néfastes des risques psychosociaux sur la santé des salariés.

Selon le baromètre Opinion Way réalisé en 2021 pour le cabinet Empreinte Humaine : 

  • Le taux de dépression qui requiert un accompagne s’élève à 36%
  • 44% des salariés sont en détresse psychologique
  • Les managers et les télétravailleurs sont les employés affichant la plus grande détresse (52% et 46%)
  • 32% des employés de moins de 24% ont peur de se retrouver en situation de chômage.

Selon une enquête Dares réalisée sur 28 000 salariés sur les Conditions de travail et les RPS :

  • 25% des salariés déclarent devoir fréquemment taire leurs émotions et faire semblant d’être de bonne humeur
  • 45% des français actifs avouent devoir se dépêcher en permanence
  • 30% d’entre eux affirment avoir subi un comportement hostile dans le cadre du travail au moins une fois ces 12 derniers mois.

risques psychosociaux Réduisez le taux de stress dans votre entreprise en planifiant des cours de sport pour vos collaborateurs.

Quelles sont les conséquences des Risques Psychosociaux ?

Voici une liste des conséquences principales sur le salarié :

  • dépression et anxiété
  • troubles du comportement
  • TMS
  • maladies cardiovasculaires
  • suicide qui est l’une des conséquences les plus graves

Quelles sont les solutions à envisager ?

Comme vous avez pu le constater dans les points précédents, les RPS ont un impact important sur les salariés mais aussi sur l’entreprise. Il est donc nécessaire de mettre en place des actions de prévention.

  • Être davantage à l’écoute des salariés : Pour identifier un problème naissant, il faut être sur le terrain. Qui d’autre que vos salariés qui sont conscients des dysfonctionnements sur le lieu de travail ? Ils sont au cœur de l’action et pourront plus facilement vous faire part des problèmes d’organisation, de communication ou encore de cohésion d’équipe. Pensez que l’ambiance au travail représente l’une des causes. Pour éviter une baisse de motivation ou une dépression à cause d’un problème non résolu, soyez plus à l’écoute de vos salariés. Communiquez plus avec vos collaborateurs !
  • Offrir un environnement de travail adapté : Pour réduire le taux de stress, il faut que vous puissiez aider vos collaborateurs à atteindre leurs objectifs. Cela passe par le fait de leur fournir un environnement de travail adapté. Par exemple, fournissez de bons outils pour réaliser leurs missions quotidiennes. Il peut s’agir de véhicules, d’outils informatiques, de mobiliers ergonomiques, etc.
  • Du coaching sportif au bureau : Une pratique sportive permet de libérer des endorphines qui sont des hormones du bonheur. De ce fait, un salarié qui suit régulièrement des séances de sport sera moins stressé et se sentira mieux dans son corps et dans son esprit.
  • Plus de flexibilité : Un cadre de travail trop strict génère automatiquement de la frustration, de l’irritabilité et du stress. Accordez donc plus d’autonomie à vos salariés.

Enfin, intégrez  le sport au cœur de votre stratégie de prévention des RPS pour améliorer le bien-être de vos équipes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *