Comment prévenir une déficience nutritionnelle ?

Comment prévenir une déficience nutritionnelle ?

Comment prévenir une déficience nutritionnelle ?

Vous sentez qu’une grande fatigue commence à s’installer de manière permanente ? En plus, vous rencontrez des difficultés pour accomplir toutes vos tâches quotidiennes ? La déficience nutritionnelle peut engendrer de tels symptômes gênants. En effet, il s’agit en d’autres termes d’une carence alimentaire ; plus précisément d’une carence d’un nutriment indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. À noter que l’organisme a besoin de 40 nutriments pour fonctionner correctement. Durant certaines périodes de la vie, certains apports de nutriments peuvent être insuffisants. Par exemple, durant la grossesse, l’adolescence, etc. C’est la raison pour laquelle, il est nécessaire de suivre des conseils utiles pour prévenir une déficience nutritionnelle.

Pourquoi la déficience nutritionnelle est problématique ?

Comme indiqué précédemment, une déficience nutritionnelle peut provoquer des effets secondaires comme une grande fatigue, un manque d’énergie, des sautes d’humeur. Bien plus encore, lors de la grossesse, une carence nutritionnelle peut avoir de lourdes conséquences sur la croissance du fœtus. En effet, une déficience nutritionnelle contribue à limiter la croissance du fœtus ; d’où le fait qu’il faille porter une attention particulière sur son alimentation surtout à cette période.

Des apports en fer, en vitamines A, B, C et D notamment, en lipides, glucides, protéines sont très importants pour favoriser le renouvellement et la croissance cellulaire, etc. Bref, vous l’aurez compris, une déficience nutritionnelle engendre des maux qui nuisent à votre bien-être et bien évidemment à votre santé aussi. Par conséquent, il convient d’adopter une alimentation équilibrée et variée et de procéder à des ajustements suivant plusieurs facteurs au cours de votre vie.

Comment la prévenir ?

Avant tout, pour prévenir ou pallier une déficience nutritionnelle, il faut effectuer un bilan général afin de détecter la nature de la carence. Est-ce que je peux contracter une carence en fer, en magnésium, calcium, etc ? Il faut de ce fait en premier lieu identifier la nature de la carence afin de pouvoir émettre des actions préventives efficaces. Imaginez que vous suivez des conseils pour pallier une carence en fer alors que vous fournissez assez de ce nutriment à votre organisme ? Malheureusement, vous risquez de développer des effets non désirés. Ainsi, at first, on passe par la case bilan auprès de son médecin traitant.

Comment prévenir une déficience nutritionnelle ?

Une fois que votre bilan est effectué et que vous avez une vision globale de vos éventuelles carences, vous pouvez dessinez un plan d’action pour pallier cela. Avant de vous ruer sur des compléments alimentaires, il faut en premier lieu réadapter son alimentation. En effet, il existe une multitude d’aliments qui regorgent de divers nutriments nécessaires au fonctionnement de notre métabolisme. Donc, pourquoi les négliger ?

Par exemple, si vous avez un début de carence en magnésium, vous pouvez inclure dans votre alimentation du pain complet, des haricots blancs, lentilles vertes ou encore des épinards cuits. Bref, les aliments (fruits, légumes, céréales, viandes et poissons) sont des sources non négligeables en matière de nutriments. Et ces derniers procurent respectivement des bienfaits à l’organisme.

Enfin, pour prévenir une déficience nutritionnelle, vous pouvez inclure dans votre alimentation des compléments alimentaires. Bien évidemment, ces derniers doivent être adaptés à votre besoin et doivent venir en complément de votre alimentation quotidienne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *